Imagerie de la Femme

Solutions avancées en gynécologie/obstétrique

Hitachi est fière de la réputation de leader dans le domaine de l'échographie gynécologique/obstétrique acquise au cours de la dernière décennie. La qualité d'image inégalée, la grande fiabilité et l'utilisation intuitive des technologies de pointe font des produits Hitachi la solution d'imagerie diagnostique par ultrasons privilégiée dans le domaine de la gynécologie et de l'obstétrique.

L'implication d'Hitachi dans le secteur de l'imagerie diagnostique par ultrasons se traduit par une large gamme de produits adaptés aux besoins de chaque gynécologue. Des échographes les plus perfectionnés aux modèles de bureau élégants, Hitachi propose des solutions adaptées à tous les cabinets et à tous les types de diagnostic.

Convexe

C251
C251
C252
C252
C35
C35
C253
C253
EUP-C532
EUP-C532
EUP-C715
EUP-C715
UST-9102U-3.5
UST-9102U-3.5
UST-9115-5
UST-9115-5
UST-9123
UST-9123
UST-9130
UST-9130
UST-9133
UST-9133
UST-9127
UST-9127
UST-9147
UST-9147

Linéaire

L34
L34
L44
L44
L55
L55
L64
L64
EUP-L53L
EUP-L53L
EUP-L74M
EUP-L74M
EUP-L75
EUP-L75
UST-568
UST-568
UST-5712
UST-5712
UST-567
UST-567

Endocavitaire

C41B
C41B
C41V1
C41V1
EUP-V53W
EUP-V53W
EUP-V73W
EUP-V73W
UST-9118
UST-9118
UST-9124
UST-9124
UST-984-5
UST-984-5

3D/4D

VC34
VC34
VL54
VL54
VC41V
VC41V
VC35
VC35
EUP-CV724
EUP-CV724
EUP-LV74
EUP-LV74
EUP-VV531
EUP-VV531
ASU-1010
ASU-1010
ASU-1012
ASU-1012
ASU-1014
ASU-1014

Biopsie/per-opératoire

C22K
C22K
C22P
C22P
C25P
C25P
C42K
C42K
EUP-B512
EUP-B512
EUP-B514
EUP-B514
EUP-B712
EUP-B712
EUP-B715
EUP-B715
UST-9135P
UST-9135P
UST-9120
UST-9120
  • 4D
    L'imagerie 4D est possible sur toutes les échographes grâce à des sondes légères et ergonomiques qui couvrent toutes les phases de la gestation. Certaines fonctions augmentent la valeur diagnostique de cette modalité d'imagerie : la 3D haute définition en temps réel, les modes avancés tels que MPR / MULTISCAN, et la facilité de stocker et de récupérer les données volumiques 3D.
  • Élastographie tissulaire en temps réel (RTE)
    Dans les applications liées au sein, il a été montré que l'RTE améliore à la fois la précision dans la différenciation entre tumeurs bénignes et malignes (surtout pour celles d'une taille inférieure à 1 cm) et la spécificité par rapport à la classification US BI-RADS des lésions bénignes. En conséquence, l'élastographie peut réduire le taux de biopsie dans les kystes atypiques et peut suggérer l'investigation appropriée pour les cancers à présentation atypique. Des données préliminaires indiquent qu'un col de l’utérus normal est plus «mou» sur l'élastographie, en comparaison avec les patientes souffrant du cancer du col de l'utérus.
  • Échographie radiale canalaire
    Le rôle de l'échographie dans l'investigation du sein est limitée par différents facteurs : son analyse et son interprétation présentent de nombreuses difficultés, les résultats ne sont souvent pas faciles à reproduire, et la qualité est très dépendante des compétences de l'opérateur. En outre, en échographie classique du sein, les balayages transversaux et longitudinaux sont effectués perpendiculairement à la direction des canaux. Ce mode de balayage ne peut pas correspondre à la structure anatomique radiale du sein. Les cancers ne sont détectés que lorsqu'ils ont un volume suffisant, qu'ils montrent un contraste anormal et qu'ils sont perceptibles quelle que soit l'orientation du balayage. Une méthode anatomique d'investigation basée sur l'identification des structures mammaires internes, l'échographie ductale, a été introduite en 1987 par le Dr Teboul. Cette technique est basée sur un balayage radial avec des balayages effectués le long de l'axe ductal. Avec cette technique, l'observateur examine activement les structures épithéliales en suivant systématiquement le système canalaire dans chaque lobe mammaire. L'échographie ductale permet au praticien de visualiser, de délimiter et donc de différencier le lobe, les ligaments de Cooper, les fascias (superficiel et grand pectoral), le tissu adipeux et la paroi thoracique.
    Cette technique offre des avantages énormes : 
     
    • Compréhension de l'anatomie
    • Analyse des changements dans les lobes et les canaux
    • Détection de lésions pré-tumorales ou suspectes à un stade très précoce
    • Bonne reproductibilité
    • Localisation précise de la lésion

    Pour effectuer un balayage radial autour du mamelon, le mieux est d'utiliser une sonde linéaire longue à haute fréquence, comme la L53L. En outre, une poche à eau fixe est disponible qui permet :
     
    • Un parfait contact entre la peau et la sonde puisque la poche à eau prend la forme du sein.
    • La réduction des artefacts de la peau et de l'ombre derrière les ligaments de Cooper.
    • Une meilleure visualisation des canaux dans le mamelon et une bonne visualisation derrière la région aréolaire
    • Un meilleur contraste
Fetal heart with STIC
Fetal heart with STIC
Uterus with T/V probe
Uterus with T/V probe
Fetal Face with 4Dshading
Fetal Face with 4Dshading
Aortic Arch with eFLOW
Aortic Arch with eFLOW
Cervix tumour seen in RVS (Real-time Virtual Sonography)
Cervix tumour seen in RVS (Real-time Virtual Sonography)
1st trimester scanning with high frequency linear probe
1st trimester scanning with high frequency linear probe
  1. Ami O., Lamazou F., Mabille M., et al. Real-time transvaginal elastosonography of uterine fibroids. Ultrasound Obstet Gynecol 2009; 34: 486–488
  2. Cho N., Moon W.K., Park J.S., et al. Nonpalpable breast masses: evaluation by US elastography. Korean J Radiol, March 1, 2008; 9(2): 111-8.
  3. Cho N., ., Moon W.K., Park J.S. Real-time US elastography in the differentiation of suspicious microcalcifications on mammography. Eur Radiol. 2009 Jul;19(7):1621-8.
  4. Cho N., Moon W.K., Kim H.Y., et al. Sonoelastographic strain index for differentiation of benign and malignant nonpalpable breast masses. . J Ultrasound Med 2010; 29:1–7
  5. Chung SY, Moon WK, Choi JW, et al. Differentiation of benign from malignant nonpalpable breast masses: a comparison of computer-assisted quantification and visual assessment of lesion stiffness with the use of sonographic elastography. Acta Radiol. 2010 Feb;51(1):9-14.
  6. Farrokh A,Wojcinski S, Degenhardt F. Diagnostic value of strain ratio measurement in the differentiation of malignant and benign breast lesions. Ultraschall Med. 2010 Apr 27.
  7. Havre R.F.,Elde E., Gilja O.H., et al. Freehand real-time elastography: impact of scanning parameters on image quality and in vitro intra- and interobserver validations. Ultrasound Med Biol. 2008 Oct;34(10):1638-50.
  8. Itoh A., Ueno E., Tohno E., et al. Breast disease: clinical application of US elastography for diagnosis. Radiology 2006;239:341-350
  9. Moon W.K., Huang C-S., Shen W-C., et al. Analysis of elastographic and B-mode features at sonoelastography for breast tumor classification. Ultrasound Med Biol, 2009 Nov;35(11):1794-802
  10. Raza S., Odulate A., Ong E., et al. Using real-time tissue elastography for breast lesion evaluation. Our initial experience. J Ultrasound Med 2010; 29:551–563
  11. Scaperrotta G., Ferranti C., Costa C., et al. Role of sonoelastography in non-palpable breast lesions. Eur Radiol. 2008:18 (11); 2381 - 9
  12. Tan S.M., Teh H.S., Kent Mancer J.F., et al. Improving B mode ultrasound evaluation of breast lesions with real-time ultrasound elastography- a clinical approach.The Breast; 17 (2008):252 – 257
  13. Thomas A., Fischer T., Frey H., et al. Real-time elastography - an advanced method of ultrasound: first results in 108 patients with breast lesions. Ultrasound Obstet Gynecol 2006, Sep;28 (3): 335-340
  14. Thomas A.Picture of the month: Imaging of the cervix using sonoelastography. Ultrasound Obstet Gynecol 2006, Sep;28 (3): 356-357
  15. Thomas A., Kümmel S., Fritzsche F., et al. Real-time sonoelastography performed in addition to B-mode ultrasound and mammography: improved differentiation of breast lesions? Acad Radiol. 2006 Dec;13(12):1496-504
  16. Thomas A., Kümmel S., Gemeinhardt O., et al. Real-time sonoelastography of the cervix: tissue elasticity of the normal and abnormal cervix. Acad Radiol 2007; 14:193–200
  17. Thomas A, Degenhardt F, Farrokh A, et al. Significant differentiation of focal breast lesions: calculation of strain ratio in breast sonoelastography. Acad Radiol. 2010 May;17(5):558-63. Epub 2010 Feb 20.
  18. Wojcinski S, Farrokh A, Weber S, et al. Multicenter study of ultrasound real-time tissue elastography in 779 cases for the assessment of breast lesions: improved diagnostic performance by combining the BI-RADS®-US classification system with sonoelastography. Ultraschall Med. 2010 Apr 20.
  19. Yamaguchi S., Kamei Y., Kozuma S., et al. Tissue elastography imaging of the uterine cervix during pregnancy. JMed Ultrasonics (2007) 34:209–210 Ultrasound image of the month
  20. Zhi H., Ou B., Luo B., et al. Comparison of ultrasound elastography, mammography, and sonography in the diagnosis of solid breast lesions. J Ultrasound Med 2007; 26: 807–815
  21. Zhi H., Xiaa XY., Yang H-Y., et al. Semi-quantitating stiffness of breast solid lesions in ultrasonic elastography. Acad Radlol 2008; 15:1347-1353
  22. Recommended reading:
    M. Teboul, Practical ductal echography, guide to intelligent and intelligible ultrasonic imaging of the breast, editorial Medgen, 2004, pp. 15-98