Faire de vous et de vos besoins médicaux notre priorité - Hitachi Medical Systems

Afin de vous fournir des informations à jour concernant les procédures radiologiques, nous avons mis en place un partenariat d’experts avec la Société Européenne de Radiologie (ESR), organisation apolitique à but non lucratif se consacrant à la promotion et à la coordination d’activités scientifiques, philanthropiques, intellectuelles et professionnelles en matière de radiologie, à travers l'Europe. La mission de l’ ESR est de répondre aux besoins médicaux du grand public, au moyen de la science, de la formation, de la recherche et de la qualité de service, dans le domaine de la radiologie.

Pour plus d’informations sur les procédures radiologiques, cliquez ici :
www.myESR.org

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions particulières concernant nos produits ou leur utilisation.

Contact :
Marketing Communication
marcom@hitachi-medical-systems.com
+41 (0) 41 748 63 33

Scanner FAQ Patient

Le scanner lui-même est indolore. Il arrive cependant qu’il soit nécessaire d’injecter un produit de contraste afin de mieux définir les vaisseaux sanguins ou de mettre en évidence la différence existant entre les tissus normaux et anormaux dans des organes tels que le foie, les reins ou la rate. 

Bien que le patient soit seul dans la salle durant l’examen, le technicien peut le voir, l’entendre et lui parler à tout moment. 

La réalisation d’un scanner prend généralement cinq à dix minutes. À la fin de l’examen, il peut être demandé au patient d’attendre que les images soient examinées, afin de déterminer si d’autres sont nécessaires.

  • Contrairement à d’autres méthodes d’imagerie, le scanner offre une vue détaillée de nombreux types de tissus, notamment les poumons, les os, les tissus mous et les vaisseaux sanguins.
  • Le scanner est indolore, non-invasive et précise.
  • La réalisation d’un scanner est rapide et facile. En cas de traumatisme, par exemple, il peut mettre en évidence l’existence de blessures et d’hémorragies internes assez rapidement pour sauver une vie.
  • Un diagnostic effectué à l’aide d’un scanner peut permettre d’éviter une intervention chirurgicale exploratoire invasive ou une biopsie chirurgicale.
  • Le scanner permet d’identifier les structures normales et anormales, ce qui en fait un outil de guidage utile pour la radiothérapie, la biopsie par aiguille ainsi que d’autres interventions peu invasives.
  • Les images de scanner sont générées à l’aide d’une technologie particulière de radiographie. Cela implique donc un certain niveau de rayonnement. Pour un scanner de routine, le niveau de rayonnement pour le patient est environ quatre fois supérieur à la dose de rayonnement annuelle normale issue des sources naturelles auxquelles il est exposé (soleil, sol, alimentation et eau). Le niveau de rayonnement peut être ajusté selon la taille du corps du patient, de façon à n’utiliser que la quantité minimum de rayons nécessaire pour obtenir une image précise.
  • Une femme doit toujours informer son médecin ou le manipulateur de radiologie s’il existe une éventualité qu’elle soit enceinte.
  • Le risque de réaction allergique grave au produit de contraste contenant de l’iode est rare.

Les scanners utilisent des rayons X pour générer des images, de sorte qu’une personne qui porte un stimulateur cardiaque peut, sans difficulté, subir un scanner.

Le scanner utilise un équipement radiographique particulier permettant d’obtenir des données d’images sous des angles différents autour du corps, puis utilise un traitement informatique pour afficher une coupe transversale et une image 3D des tissus corporels et des organes. 

La table d’examen avance à vitesse constante dans le portique du scanner, tandis que le tube à rayons X tourne autour du patient, en décrivant une spirale à travers son corps. Cette spirale recueille des données en continu de sorte qu’il n’y a pas de vide entre les images. 

Les scanners les plus récents utilisent une technologie de détection permettant une acquisition d’image plus rapide et de meilleure qualité, avec une moindre exposition au rayonnement. Les scanners multicoupes actuels permettent un balayage plus rapide ou des images de résolution plus élevée. On peut généralement obtenir un balayage en spirale en une seule respiration retenue. Cela permet de balayer la poitrine ou l’abdomen en moins de dix secondes ou moins. Cette vitesse est avantageuse pour tous, notamment les personnes âgées, les enfants ou les patients dont l’état de santé est critique, chez qui de longues durées de balayage peuvent poser problème. Le scanner multicoupe offre également d’excellentes performances dans des applications telles que l’angiographie.

IRM FAQ Patient

L'imagerie par résonnance magnétique (IRM) utilise des ondes à haute fréquence ainsi qu'un champ magnétique pour fabriquer des images tridimensionnelles en coupe des organes et autres tissus corporels. Une procédure de diagnostic aujourd'hui quotidiennement utilisée en médecine. L'IRM est absolument indolore, sûre et elle ne surcharge pas votre corps de rayons x.
Avec l'IRM, les ondes à hautes fréquence sont dirigées vers le corps du patient, alors qu'il se trouve dans un puissant champ magnétique. Le corps humain étant en grande partie constitué d'eau, ces ondes radio sont « réfléchies ». Des signaux sont alors émis et assemblés par ordinateur de façon à former une image. 
Un examen IRM se compose généralement de 2 à 6 parties, appelées séquences, pouvant durer chacune jusqu'à 5 minutes. Chaque séquence d'enregistrement permet de fabriquer une image en coupe de votre corps, à une échelle donnée parmi plusieurs possibles.

L'IRM permet de voir rapidement et de façon fiable l'intérieur de votre corps. Grâce à l'IRM, le radiologue peut produire des images représentant très fidèlement votre colonne vertébrale, votre cerveau, vos articulations, vos vaisseaux ou vos organes internes, afin de poser un diagnostic sûr. L'examen est réalisé sans rayons x et représente par conséquent une alternative importante au scanner.

Avec l'IRM, on se passe des rayons x. Les images sont produites grâce à un champ magnétique puissant et des ondes radio. L'IRM constitue donc un mode d'examen sûr et sans risque. 

Il existe deux types d'appareils d'IRM : Les appareils d'IRM traditionnels se composent d'un tunnel fermé dans lequel le patient est introduit pour l'examen. Mais il existe également des appareils d'IRM ouverts, bien plus agréables pour le patient. Ils sont ouverts sur les côtés et offrent donc bien plus d'espace et de confort. http://extra.hmseu.net/download/37bcd48736 (Les appareils d'IRM ouverts allient donc une excellente qualité d'image et un confort maximal pour le patient.
Vous trouverez facilement, grâce à notre recherche par code postal, un centre équipé d'un appareil d'IRM ouvert proche de chez vous et vous pourrez demander si l'examen peut y être pratiqué.

Sauf indication contraire de la part de votre médecin, aucune préparation n'est nécessaire.
Vous vous allongez sur le lit de l'appareil et on vous remet des écouteurs, qui atténueront les bruits au cours de l'examen. Pendant l'examen, vous entendrez différents claquements. S'ils peuvent être irritants, ils sont absolument inoffensifs.
Afin d'obtenir des images de haute qualité, vous devez rester allongé sans bouger durant tout l'examen. Dans certains cas, on pourra également éventuellement vous demander de retenir votre respiration un instant. Il pourra être nécessaire de vous administrer un produit de contraste, que l'on vous injectera dans une veine du bras. Vous resterez en contact avec le personnel d'assistance pendant tout le temps.

L'examen dure généralement de 15 à 20 minutes. Cela peut cependant varier, selon le type d'examen. 

L'IRM est un mode d'examen très sûr. De plus, chaque appareil d'IRM est régulièrement entièrement contrôlé, afin de garantir sa sécurité ainsi qu'une qualité d'image stable.
Néanmoins, un puissant champ magnétique est mis en place, il faut donc toujours indiquer au radiologue qui vous examine si vous portez un appareil électronique dans le corps (par ex : stimulateur cardiaque, pompe à insuline, etc.) ou bien des implants métalliques ou des corps étrangers (par ex : valve cardiaque). Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, indiquez le à votre radiologue avant l'examen.

Afin d'obtenir des images précises, il est très important que vous ne bougiez pas. L'examen par IRM dure normalement 15 à 20 minutes et se décompose en plusieurs séquences d'enregistrement. Le personnel d'assistance vous indiquera quand vous pourrez bouger dans les intervalles. 

Les patients en surpoids se sentent souvent particulièrement à l'étroit dans les appareils d'IRM traditionnels ou « tunnels ». Par chance, il existe aujourd'hui une alternative, les appareils d'IRM ouverts, qui offrent beaucoup d'espace et de confort. Ils sont ouverts sur les côtés et sont équipés d'un lit large et confortable, convenant également aux personnes de forte corpulence.
Vous trouverez facilement, grâce à notre recherche par code postal, un centre équipé d'un appareil d'IRM ouvert proche de chez vous et vous pourrez demander si l'examen peut y être pratiqué.

Il existe deux types d'appareils d'IRM : Les appareils d'IRM traditionnels se composent d'un tunnel fermé dans lequel le patient est introduit pour l'examen. Mais il existe également des appareils d'IRM ouverts, bien plus agréables pour le patient. Ils sont ouverts sur les côtés et offrent donc bien plus d'espace et de confort. http://extra.hmseu.net/download/37bcd48736 Les appareils d'IRM ouverts allient donc une excellente qualité d'image et un confort maximal pour le patient.
Vous trouverez facilement, grâce à notre recherche par code postal, un centre équipé d'un appareil d'IRM ouvert proche de chez vous et vous pourrez demander si l'examen peut y être pratiqué.

Pendant l'examen, un champ magnétique est activé puis désactivé à intervalles très rapides. Cela induit des vibrations, à l'origine de claquements caractéristiques. Ils sont normaux et audibles tout au long de l'examen.

Afin de vous protéger les oreilles, on vous remet des bouchons d'oreilles ou des écouteurs.

Pendant l'examen, le personnel d'assistance s'occupe de vous et vous pouvez garder le contact durant tout le temps par microphone et haut parleur. De plus, on vous remet toujours un bouton d'alarme, sur lequel il vous suffit d'appuyer si vous ne vous sentez pas bien. Si vous optez pour un appareil d'IRM ouvert, un accompagnateur peut même rester auprès de vous pendant l'enregistrement. Cela est particulièrement intéressant pour les enfants et leurs parents car ces-derniers restent près de leur enfant et peuvent leur donner un sentiment de sécurité.

Dans la pratique, avec les appareils d'IRM fermés traditionnels, il est souvent nécessaire d'anesthésier les enfants afin qu'ils restent allongés sans bouger.
Heureusement, il existe cependant également des appareils d'IRM ouverts qui, grâce à leur conception, permettent à un parent de rester auprès de son enfant pendant l'examen et, par exemple, de lui tenir la main. Cela suffit généralement à calmer l'enfant et permet de se passer d'une anesthésie.
Vous trouverez facilement, grâce à notre recherche par code postal, un centre équipé d'un appareil d'IRM ouvert proche de chez vous et vous pourrez demander si l'examen de votre enfant peut y être pratiqué.

Un radiologue évaluera vos enregistrements et posera un diagnostic. Vous pourrez poser des questions quand vous obtiendrez les résultats. Ils vous sont généralement remis directement après l'examen. Il peut également arriver que le médecin qui a pratiqué l'examen fasse parvenir les images et le compte rendu au médecin qui vous a envoyé. Votre médecin traitant vous explique ensuite les résultats en détail.

Signalez à votre radiologue avant l'examen vos éventuelles allergies ou intolérances médicamenteuses, car il faudra peut-être vous administrer un produit de contraste. Le produit de contraste utilisé pour l'IRM ne déclenche toutefois que très rarement des réactions allergiques. Parlez-en à votre médecin.

Cela dépend de votre caisse d'assurance maladie ainsi que du centre dans lequel vous souhaitez faire pratiquer l'IRM. Vous trouverez facilement, grâce à notre recherche par code postal, un centre équipé d'un appareil d'IRM ouvert proche de chez vous et vous pourrez demander si l'examen est remboursé.